Deprecated: Array and string offset access syntax with curly braces is deprecated in /home/grouperemy/domains/auto-innov.com/public_html/wp-content/themes/jupiter/framework/includes/phpquery/phpQuery.php on line 2162

Deprecated: Array and string offset access syntax with curly braces is deprecated in /home/grouperemy/domains/auto-innov.com/public_html/wp-content/themes/jupiter/framework/includes/phpquery/phpQuery.php on line 2177

Deprecated: Array and string offset access syntax with curly braces is deprecated in /home/grouperemy/domains/auto-innov.com/public_html/wp-content/themes/jupiter/framework/functions/general-functions.php on line 718

Deprecated: Array and string offset access syntax with curly braces is deprecated in /home/grouperemy/domains/auto-innov.com/public_html/wp-content/themes/jupiter/framework/functions/general-functions.php on line 718

Deprecated: Array and string offset access syntax with curly braces is deprecated in /home/grouperemy/domains/auto-innov.com/public_html/wp-content/themes/jupiter/framework/functions/general-functions.php on line 719

Deprecated: Array and string offset access syntax with curly braces is deprecated in /home/grouperemy/domains/auto-innov.com/public_html/wp-content/themes/jupiter/framework/functions/general-functions.php on line 719

Deprecated: Array and string offset access syntax with curly braces is deprecated in /home/grouperemy/domains/auto-innov.com/public_html/wp-content/themes/jupiter/framework/functions/general-functions.php on line 720

Deprecated: Array and string offset access syntax with curly braces is deprecated in /home/grouperemy/domains/auto-innov.com/public_html/wp-content/themes/jupiter/framework/functions/general-functions.php on line 720

Warning: "continue" targeting switch is equivalent to "break". Did you mean to use "continue 2"? in /home/grouperemy/domains/auto-innov.com/public_html/wp-content/themes/jupiter/framework/includes/minify/src/Minifier.php on line 227
Ford teste des robots quadrupèdes qui ont du chien ! – Auto-Innov

Ford teste des robots quadrupèdes qui ont du chien !

Au début d’août, deux quadrupèdes nommés Fluffy et Spot sillonneront les allées de l’usine de boîtes de vitesses Van Dyke de Ford située à Sterling Heights, au Michigan. Mais ils ne seront pas à l’affût de rongeurs ni d’un os ou deux. Car Fluffy et Spot sont des robots qui aideront les ingénieurs à archiver le contenu de cette usine.

Ford louera ces deux robots à Boston Dynamics, une entreprise spécialisée dans la conception et la fabrication de robots mobiles évolués.

Ces deux robots à quatre pattes de 32 kg ressemblent à des chiens. Ils peuvent s’asseoir, donner la patte et rouler sur eux-mêmes. Ils peuvent aussi exécuter des balayages à 360 degrés avec des caméras, aborder des plans inclinés jusqu’à 30 degrés et monter des escaliers, sans arrêt pendant des heures.

Fluffy le robot quadrupède monte un escalier

Les robots que Ford utilisera dans le cadre d’un projet pilote dans son usine de boîtes de vitesses de Van Dyke sont jaune vif afin d’être facilement reconnaissables. Dotés de cinq caméras intégrées pour produire des images de ce qui les entoure, ces robots peuvent se déplacer jusqu’à 5 km/h à l’aide d’une batterie offrant une autonomie de près de deux heures. Ford les utilisera pour effectuer un balayage visuel des aires des usines et aider les ingénieurs à mettre à jour les dessins originaux de l’usine réalisés à l’aide d’un système de conception assistée par ordinateur.

« Nous concevons et construisons l’usine. Par la suite, au fil des années, de nombreuses modifications y sont apportées, mais sont rarement documentées, déclare Mark Goderis, directeur de la conception technique numérique chez Ford. En faisant balayer les installations par ces robots, nous verrons ce qu’elles contiennent effectivement à l’heure actuelle, ce qui nous permettra de mettre sur pied un nouveau modèle de conception technique. »

Sans l’aide de Fluffy, cette mise à jour serait beaucoup plus fastidieuse. « Auparavant, nous utilisions un trépied avec lequel nous parcourions l’usine à pied, en nous arrêtant à différents endroits. À chaque arrêt, nous devions attendre cinq minutes pendant que le système laser effectuait un balayage des lieux, explique Mark Goderis. Le balayage d’une usine pouvait demander jusqu’à deux semaines. Avec l’aide de Fluffy, nous pourrons abattre cette tâche dans la moitié du temps. »

De plus, l’ancienne méthode était coûteuse : le balayage d’une seule usine pouvait coûter jusqu’à 300 000 $US. Si ce projet pilote produit les résultats escomptés, l’équipe de fabrication de Ford pourrait être en mesure de balayer toutes les usines de l’entreprise pour une fraction de ce qu’il en coûtait auparavant. Ces technologies de pointe aident Ford à réaliser des économies et à réoutiller ses usines plus rapidement et, ainsi, à lancer plus rapidement de nouveaux modèles sur le marché.

Comme l’explique Mark Goderis, Ford prévoit éventuellement contrôler les robots à distance et les programmer pour l’exécution de diverses missions dans ses usines afin de recevoir sur-le-champ des rapports de n’importe quel site au pays. À l’heure actuelle, les robots peuvent être programmés pour suivre un itinéraire particulier et être commandés jusqu’à 50 mètres de distance à l’aide d’une application pour tablette prête à l’emploi.

Selon Paula Wiebelhaus, qui commande ces robots avec un dispositif semblable à une manette de jeu avec un écran affichant les images captées par leurs caméras, le secret du succès de Fluffy et de Spot est leur agilité. En cas de problème, le dispositif de commande manipulé par Paula comporte une fonction d’arrêt de sécurité afin d’empêcher le robot d’entrer en collision avec quoi que ce soit.

Fluffy le robot quadrupède

Les robots sont dotés de trois modes de marche : un pas pour les surfaces stables, un amble pour terrain inégal et une vitesse adaptée pour les escaliers. Les robots peuvent changer de posture, de la position accroupie à la position étirée, ce qui permet de les déployer dans des zones difficiles à atteindre dans l’usine. Ils peuvent se déplacer sur des terrains accidentés, des grilles jusqu’aux plans inclinés à 30 degrés. S’ils tombent, ils peuvent se relever sans aide. Pour prévenir les collisions, ils sont programmés pour rester à une distance prédéfinie et sécuritaire de tout objet.

Fluffy s’assoit parfois sur ses hanches d’automate pour se déplacer sur un petit robot mobile autonome circulaire surnommé Scouter. Ce dernier circule en douceur dans les allées de l’usine, ce qui permet à Fluffy de conserver la charge de sa batterie jusqu’à ce qu’il soit temps pour lui de se mettre au travail. Scouter peut naviguer de façon autonome dans les installations tout en balayant et enregistrant des nuages de points tridimensionnels afin de générer des vues de l’usine exploitables dans des systèmes CAO. Si une zone est trop étroite pour permettre à Scouter de passer, Fluffy lui vient en aide.

« L’usine contient des secteurs où il peut être hasardeux de s’aventurer, car il est difficile d’y manœuvrer, souligne Paula Wiebelhaus. C’est plus facile et plus sécuritaire d’y envoyer Fluffy. »

Texte : Luc Gagné
Photos et vidéo : Ford

Contact Us

We're not around right now. But you can send us an email and we'll get back to you, asap.

Not readable? Change text. captcha txt

Start typing and press Enter to search