Volvo Cars à Chengdu : une première usine complètement alimentée par des énergies renouvelables

L’usine d’assemblage d’automobiles Volvo Cars à Chengdu, sa plus grande en Chine, est désormais alimentée à 100 % par de l’électricité d’origine renouvelable. Cela porte à 80 % la part des énergies renouvelables utilisées au sein de son réseau mondial d’usines.

À Chengdu, l’objectif de 100 % a été atteint grâce à la signature d’un nouveau contrat d’approvisionnement. Cette électricité « verte » permettra à ces installations de réduire les émissions de CO2 de plus de 11 000 tonnes par an.

Cette réalisation rapproche Volvo Cars de son ambition d’avoir un ensemble d’usines climatiquement neutre d’ici 2025. Cette démarche qui s’inscrit un plan à plus grande échelle vise à réduire de 40 % son empreinte carbone par véhicule entre 2018 et 2025. L’entreprise dans son ensemble entend ainsi devenir climatiquement neutre d’ici 2040.

Ce nouveau contrat d’électricité concorde avec l’objectif poursuivi par la Chine afin de réduire les émissions de CO2 dans l’industrie ainsi que l’empreinte carbone issue de la production d’électricité.

Usine Volvo Cars de Chengdu en Chine.

L’usine de Chengdu utilisait déjà de l’électricité d’origine renouvelable à hauteur de 70 %; le nouveau contrat a permis de gagner les 30 autres pour cent. De ces 30 %, environ 65 % de l’électricité fournie est d’origine hydraulique, alors que le reste provient d’une combinaison d’énergie solaire, d’énergie éolienne et d’autres sources d’énergies renouvelables.

« Nous avons pour ambition de réduire notre empreinte carbone grâce des actions tangibles », explique Javier Varela, directeur de la Fabrication et de la logistique. « Réussir à approvisionner entièrement notre plus grande usine chinoise avec des énergies renouvelables constitue une étape charnière et souligne notre volonté de mener des actions réelles et de taille. »

Volvo Cars œuvre à réduire son empreinte carbone dans l’ensemble de son réseau de production. Depuis 2008, l’approvisionnement électrique de toutes ses usines européennes est climatiquement neutre. De plus, en 2018, son usine de production de moteurs à Skövde, en Suède, a été sa première à devenir climatiquement neutre à 100 %.

Par ailleurs, à Gand, en Belgique, le constructeur a installé 15 000 panneaux solaires en 2018, réalisant du même coup la première utilisation massive d’énergie solaire au sein de ses installations.

Ces différentes mesures s’inscrivent dans le plan pour le climat lancé par Volvo Cars fin 2019. La pièce maîtresse du plan consiste à réaliser 50 % du chiffre d’affaires mondial grâce à la vente de véhicules 100 % électriques d’ici 2025, l’autre moitié provenant de véhicules hybrides.

Tout en réduisant les émissions polluantes produites par ses véhicules, l’entreprise suédoise souhaite également diminuer l’empreinte carbone dans toutes ses activités et dans sa chaîne d’approvisionnement, en recyclant et en réutilisant les matériaux.

Photos : Volvo Cars

Contact Us

We're not around right now. But you can send us an email and we'll get back to you, asap.

Not readable? Change text. captcha txt

Start typing and press Enter to search